Eskimoz et SEO : futurs alliés des annonceurs?

Eskimoz et SEO : futurs alliés des annonceurs?

Souvent mal compris et parfois mis à l’écart sur certaines stratégies marketing, le SEO s’impose de plus en plus et pourrait devenir l’allié n°1 des annonceurs. Mais en quoi consiste réellement le Search Engine Optimisation, dit SEO? 

Faire du SEO c’est optimiser parfaitement le site internet de l’annonceur : avoir un code propre et lisible par Google, un bon temps de chargement, une bonne expérience utilisateur… L’idée est d’avoir un site qui plaît à la fois techniquement au robot de Google mais aussi aux utilisateurs, c’est donc là que réside la complexité du SEO. À cela s’ajoute le critère de notoriété : le site de l’annonceur peut être parfait avec du bon contenu mais si on n’en parle pas, l’annonceur restera invisible et ne remontra pas dans les résultats de recherches. Cette complexité globale peut être résolue lorsque tous les services d’une même société collaborent : responsable communication, responsable contenu, CTO… D'où la difficulté pour les grandes entreprises dont les différents services et départements manquent d’agilité.

Faire du SEO aujourd’hui c’est ressortir sur des mots clés (Money Key Words) qui vont rapporter du business et qui garantissent 60% des clicks en top 3 et 35% en première position sur les recherches Google correspondantes. Grâce à son algorithme, Google relève le nombre de fois où l’annonceur a été recherché et mentionné, et fait ainsi remonter la marque qui devient référente sur le marché. 

À ce critère de popularité s’ajoute le nombre de liens que va recevoir le site de l’annonceur : les backlinks. Plus il y a de redirections vers le site de l’annonceur, plus le site remonte dans les recherches. Aujourd’hui, le rôle des agences de conseil est de multiplier les liens vers le site tout en étant innovant : elles adoptent une stratégie RP pour obtenir des liens naturellement, par exemple se greffer à un organisme de sondage connu pour faire une étude, et la relayer aux médias. Dans ce cas, les médias souhaitant relayer l'étude auront l'obligation légale de citer l'annonceur et donc de créer un lien hypertexte vers le site de l'annonceur.

Contrairement à ce que l’on peut penser, un bonne stratégie SEO aujourd’hui est plus centrée sur le bon sens que sur le hack. Globalement, c’est avoir un site avec du contenu pertinent et le faire relayer par des gens. 

L'expertise en SEO ne suffit pas, il faut aussi avoir bonne méthode de travail, c’est à dire prendre en compte les contraintes des annonceurs. Délivrer un conseil en SEO avec des objectifs réalisables grâce à un système de priorisation, c’est ce qui permet aujourd’hui un réel retour sur investissement.